Charte déontologique

PRINCIPES ET RÈGLES ÉTHIQUES QUI GÈRENT ET GUIDENT MON ACTIVITÉ DE COACH
 

MES VALEURS :
 

  • Contribuer au bien-être de mes clients
    L’objectif premier d’un coach en psychologie positive est d’aider ses clients à se sentir plus heureux, à comprendre comment la psychologie positive peut les aider.
     

  • Bienveillance
    Je privilégie des échanges via une communication bienveillante : apporter son point de vue en respectant l’autre; ne pas faire de suppositions ou de jugement; aider pour exprimer ses propres émotions et besoins; utiliser un langage courtois.
     

  • Partage
    Lors de mes séances, le partage et la confiance sont au centre du processus.
     

  • Respect
    Chaque client est unique et mérite le plus grand respect et la plus grande attention.
     

  • Tolérance
    Chacun de mes clients est accueilli avec respect et bienveillance, ses différences sont source de richesse. La remise en question des deux parties est essentielle pour avancer ensemble.
     

  • Responsabilité
    Chacun assume la responsabilité de ce qu’il dit.


PRINCIPES ET RÈGLES ÉTHIQUES

  • Déclaration universelle des droits de l’homme
    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Aucun être humain ne peut faire l’objet d’une quelconque discrimination, quelle qu’elle soit son sexe, orientation sexuelle, handicap, âge, origine ethnique, nationalité, religion ou conviction, langue, origine sociale, naissance,  opinions politiques...


EXERCICE PROFESSIONNEL

  • Respect des droits de la personne
    Le coach réfère son exercice sur le respect des droits fondamentaux des personnes et spécialement de leur dignité, de leur liberté et de leur protection.


Il s’attache à respecter l’autonomie d’autrui et en particulier ses possibilités d’information, sa liberté de jugement et de décision.

Il préserve la vie privée et l’intimité des personnes en garantissant le respect du secret des séances.

Il respecte le principe fondamental que nul n’est tenu de révéler quoi que ce soit sur lui-même.

 

COMPETENCES ET RESPONSABILITES
Lors d’un entretien préliminaire et au cours de ses séances, le coach doit être clair et honnête quant aux informations données aux clients sur ses formations, ses domaines de compétences, et sur son expertise.


Il doit être en capacité de présenter sa démarche, ses méthodes et ses modes d’intervention de façon claire et raisonnée.


Le coach définit seul ses propres limites compte tenu de sa formation et de son expérience.


Il en est de sa responsabilité éthique de refuser toute intervention n’entrant pas dans ses champs de compétences.

Le coach s’accorde pour dire que les approches non conventionnelles ne doivent en aucun cas remplacer les approches de soins médicaux conventionnels et invitent ses clients dont l’état de santé nécessite une prise en charge, d’effectuer les démarches nécessaires auprès de praticiens de médecines conventionnelles.

Le coach se doit d’avoir souscrit une assurance professionnelle dès le début de son activité.

 

LA RELATION CLIENT-COACH
La notion de relation fait référence à la dimension relationnelle lors des séances entre le coach et son client. Cette relation est fondée sur la confiance, le respect et l’intimité
 

Le coach devra en toute circonstance faire preuve d’impartialité.
 

Le coach s’interdit tout abus d’influence. Il a pour obligation de ne pas exploiter une relation professionnelle à des fins personnelles, de prosélytisme, religieuses, sectaires, politiques, économiques, affectives, sexuelles ou en vue de tout autre intérêt idéologique.
 

CONTRAT ENTRE CLIENT ET COACH

Tout contrat, écrit ou verbal, entre le coach et son client constitue un engagement.
 

Le coach a pour obligation d’informer de façon intelligible les objectifs, les modalités, (le montant des séances, le lieu, la fréquence et la durée des séances ), et les limites de son intervention.
 

Lorsque le coach s’engage dans un processus de coaching, l’obligation d’obtention de résultat n’est pas requise. 
 

Le coach s’assurera en retour de l’engagement de son client.
 

Anonymat, confidentialité et protection de la vie privée du client.
 

Le secret des échanges lors des séances se justifie par l’obligation de discrétion et de respect de la personne. Il est un des droits fondamentaux de la personne. Il est destiné à préserver le rapport de confiance entre le coach et son client.
 

Dans le cadre de sa pratique, le coach est amené à obtenir des informations personnelles et confidentielles sur ses clients. Ainsi, conscient de ses responsabilités, de la relation de confiance établie entre lui et son client, le coach s’engage à une discrétion absolue, à préserver l’anonymat de ses clients et à faire respecter cette clause de confidentialité.
 

Le coach ne diffusera aucune information identifiable sur ses clients à quelque endroit qu’il soit.
 

Dans le souci de protection de la vie privée, seules les informations nécessaires à la finalité du programme de coaching pourraient être partagées et avec l’accord du client.
 

Il en est de la responsabilité du coach de s’assurer qu’aucune séance ne soit entendue ou observée par quiconque, sans l’autorisation manuscrite de la personne.
 

Les photos, les enregistrements audio ou vidéo d’une séance ne sont pas autorisés pour les deux parties.
 

Si le coach souhaite utiliser des informations sur un client, lors d’une conférence, formation, étude de cas, publication…, il est tenu de préserver l’anonymat de la personne (nom, lieu, et autres éléments spécifiques) afin que celui-ci ne puisse être identifié.
 

Les notes prises par le coach, permettant d’identifier le client, devront être détruites à la fin du programme de coaching.
 

Contact

07 56 92 02 02

Email